26 juin 2013

LE FWD, CA N'EST PAS FINI...

Avec le Rod et le Ruby, on a décidé de prolonger le FWD en faisant une partie sur la table du Ruby, avec nos armées d'alors. Sauf que, Franssoué n'étant pas dispo, je me suis retrouvé à ajouter 1000 pts à ma propre armée. Ne voulant (et ne pouvant, n'ayant pas les figues!) pas mettre l'armée de Franssoué, j'ai donc pioché dans mes Grimreapers pour compléter.

Ca donne :

1 chapi réacteur, 2 escouades tactiques en rhinos, 2 escouades d'assaut, 1 escouade de motards + moto d'assaut MF + speeder MF, 2 speeders typhoons/BL (oui, je sais, ça fait 4 choix d'AR), 5 totors, 1 predator

1 dread podé

L'armée de Rod est issue du codex french waaagh adeptus mechanicus : de mémoire, un technopsyker, des robogryns, 2 escouades de vétérans dont une en chimère, 2 escouades de cataphractii (sorte de cavalerie), un assassin du mechanicum et un leman russ. Ruby joue des sistas décadentes (1 soeur supérieure, 2 escouades de base, 1 rhino, 5 retributors à bolter lourd) alliées à un petit contingent de déchus (1 psyker, 5 tactiques et 5 totors).

 

On tire la mission à 5 objos mystérieux en déploiement longueur. Je gagne le choix du côté, mes adversaires le choix de l'ordre, et choisissent de me laisser commencer, malgré leurs menaces de me reprendre l'initiative...;)

21062013-01

Avant le jet fatidique, je fais mes mouvements scouts avec les motos (conservées par 6) et la moto d'assaut.

21062013-02

Finalement, ils ratent le jet, et je commence. Je poursuis mon avance avec les motos, mes adversaires s'étant éloignés le plus possible de ces fuseurs mobiles. Les speeders se positionnent pour asphalter aussi. Mes escouades tactiques étant splittées, j'avais mis mes armes lourdes pour couvrir certains angles de tirs dont mes adversaires se sont là aussi soigneusement écartés. Les 2 autres demi-escouades, dans les rhino, avancent vers 2 objos, celui tout à ma gauche, et celui central tout en haut de la tour. Les escouades d'assaut avancent aussi.

21062013-03 

Je fais frapper les totors dans les 6 pas de la moto d'assaut, histoire de ne pas me faire peur dans ce décor bien dense. Le dread podé arrive pour fumer la grosse menace, à savoir le leman russ.

21062013-04

Et c'est parti pour le chaud. Ca fuse de partout, parfois dans le vide, mais parfois ça touche aussi. Le Russ saute du tir de MF du dread, le rhino des sistas prend un PC, j'enlève quelques piétons.

21062013-05

La réplique de mes adversaires est simple : "chaaaaaargeeeezzz!". Quasi tout le monde avance. Les cataphractii chargent d'un côté les troupes d'assaut, de l'autre les motos. Dans les 2 cas, malgré les attaques énergétiques et quelques pertes de mon côté, ils se font retourner.

21062013-06

Avant ça, mes totors on pris cher, mais pour la sauvegarde du reste de l'armée. Je perds certes 4 totors sur 5, mais c'est quasi tout.

21062013-07

Lors du jet de poursuite, je me rapproche du centre de la table pour lancer un assaut massif au 2e tour.

21062013-08

Au 2e tour, le dread superbement ignoré se rapproche, ainsi que les escouades d'assaut, le speeder et la moto tous deux en MF, pour meuler au centre du terrain.

21062013-09

De l'autre côté, les motos avancent au maximum pour lancer une nouvelle charge.

21062013-10

Et là, ça va tabasser. Le rhino et la chimère explosent, les sisters se font fumer lors d'un tir sur le rhino puis sont terminées au close.

21062013-11

Les speeders typhoons snipent l'escouade de marounes et le psyker. Les motos chargent les sisters, mais rencontrent une résistance imprévue, et sont finalement retenues au close. A leur tour, les affreux chargent avec les robots, les totors fepent un peu en dessous des typhoons (ne les cherchez pas, je me suis rendu compte qu'ils ne sont sur aucune photo), et lâchent quelques tirs, éliminant 4 marines et faisant fuir le sergent d'une demi-tactique. Les siters à droite finissent mes motos, et l'assassin se pose derrière mes troupes d'assaut.

21062013-12

Au tour 3, c'est la fin des haricots. Je bute l'assassin, le patron du mechanicum, les robots au close en contre-chargeant avec l'escouade du chapi. Les fameux totors qu'on ne voit pas étant une petite épine, mais une épine quand même, dans mon flanc droit, je ramène du monde pour protéger mon objo et tenter (aucune arme PA2, à part un canon à plasma qui ne tire jamais droit...) de shooter les totors. Mais il commence déjà à y avoir très peu de monde ailleurs. Le dread a repivoté pour s'occuper des retributors dans les ruines, et les déboîte au tir puis au close.

21062013-13 21062013-14 

Deux tours plus tard, je contrôle 3 objos, et il ne reste plus qu'un totor ou deux chez l'ennemi.

21062013-15

Bon, mon armée n'était pas ultime, mais les listes en face étaient bien liquides. Et me laisser le premier tour n'était pas une bonne idée...;)

 

Posté par Obone à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur LE FWD, CA N'EST PAS FINI...

Nouveau commentaire